ORCHESTRA DI PADOVA E DEL VENETO

ORCHESTRA DI PADOVA E DEL VENETO

Évian-les-Bains

Le maître de la période préromantique, père de certains des plus essentiels chefs-d’œuvre de la musique classique, l’immense Ludwig est en majesté ce soir avec ce concert du grand Orchestre de Padoue et de Vénétie.

Fondé en 1966, il est l’un des principaux orchestres italiens dont la réputation est d’excellence. Comptant jusqu’à plus d’une cinquantaine de musiciens, il aborde l’ensemble du répertoire classique et contemporain, et plus particulièrement, ces dernières saisons, certaines œuvres de l’opéra : de Mozart à Verdi, Poulenc… Marco Angius mène aujourd’hui (depuis 2015) la belle destinée de l’Orchestra di Padova e del Veneto qui ne compte plus les collaborations passées et actuelles avec de brillants solistes tels Accardo, Rostropovich, Zimerman, Hogwood, Buchbinder, etc.

Le pianiste François-Frédéric Guy est considéré comme l’un des spécialistes du répertoire romantique allemand, et en particulier de Beethoven. Curieux de la musique de son temps, il mène une carrière internationale et se produit dans les plus importants festivals de création. Depuis 2012, il dirige régulièrement, du piano, plusieurs orchestres en Europe, notamment, en France, l’Orchestre Avignon-Provence ainsi que l’Orchestre de chambre de Paris. Il y a trois ans, il lançait un passionnant Dictionnaire amoureux de Brahms, toujours en évolution.

Marco Angius est un grand spécialiste du répertoire moderne et contemporain. Des quelques directions passées (Tokyo Philharmonic, Philharmonie du Luxembourg, Orchestre de Chambre de Lausanne, Muziekgebouw/Bimhuis d’Amsterdam, Symphonique G. Verdi de Milan…) aux contributions pour concerts, festivals, enregistrements, le chef actuel de l’Orchestre de Padoue et de Venise affiche un parcours pour le moins remarquable. Assistant de Sir Antonio Pappano pour le Guillaume Tell de Rossini (Emi Records), fondateur de l’Ensemble Algoritmo, Marco Angius est l’auteur d’une monographie sur l’œuvre de Salvatore Sciarrino (Come avvicinare il silenzio) et d’Yvan Fedele (Ali di Cantor). Ses nombreux écrits sur la musique contemporaine ont été traduits en plusieurs langues. Il est aussi le directeur musical de l’Opéra de Bologne.

Lire la suite
Pour réserver contactez l'hôte